Rechercher

Utiliser la vidĂ©o pour sauver des orang-outangs 🐒

Acheter de la pĂąte Ă  tartiner pour sauver la forĂȘt tropicale en IndonĂ©sie ? C'est possible grĂące Ă  Papa Outang, le projet ambitieux de Loic et Thibaut.


Le concept ? Une pĂąte Ă  tartiner sans huile de palme. 10% des bĂ©nĂ©fices de vente sont reversĂ©s Ă  l'association indonĂ©sienne Kalaweit. GrĂące Ă  l'argent collectĂ©, cette structure rachĂšte des hectares de forĂȘt pour les protĂ©ger de l'industrie de l'huile de palme et pour chaque sachet de Papa Outang achetĂ©, 10 m2 de forĂȘt sont prĂ©servĂ©s. đŸ‡źđŸ‡©


Papa Outang est le premier produit de Sensei Family, un studio de marque dont le but est de créer des produits pour soutenir des associations. PlutÎt que le schéma classique du don, l'idée est de permettre aux consommateurs de soutenir via leurs achats. Pour Thibaut, avec qui j'ai discuté, "l'objectif de fond c'est que le caddie des Français serve à la transition".


LoĂŻc et Thibaut utilisent beaucoup l'outil vidĂ©o pour leur communication. C'est comme ça que j'ai entendu parler de leur projet et que j'ai voulu en savoir plus ! đŸ”đŸ™ŠđŸ™ˆ


Raconter une histoire


Ce qui m'a attiré en premier dans le projet Papa Outang, c'est leur maniÚre de systématiquement raconter une histoire. Le pot de pùte à tartiner est une vitrine sur le problÚme de l'huile de palme, il est toujours relié à la cause. Le choix est délibéré, pour rendre l'information attrayante.

J'aime bien voir Papa Outang comme un film, une histoire. T'as des opposants, le héros, des alliés, des problÚmes à surmonter, des victoires, des défaites.

Dans cette optique, ils publient au mois de mai cette vidéo, aprÚs avoir été attaqué par un géant de l'agroalimentaire. L'industriel n'appréciait pas leur nom à l'époque (Mama Outang), le jugeant trop proche de l'un de ses produits. La vidéo fait parler du projet, des mois avant leur campagne de crowdfunding.


Leur campagne de financement de septembre a Ă©tĂ©, notamment grĂące Ă  cette exposition, un gros succĂšs puisqu'ils ont rĂ©alisĂ© plus de 5 000 prĂ©ventes, pour 120 000m2 de forĂȘt sauvĂ©e. Pas mal pour une premiĂšre !



Deux temps de communication


Pour Thibaut, la communication vidéo de leur projet se décline en 2 axes.

âžĄïžla communication rĂ©guliĂšre, hebdomadaire

âžĄïžla communication sur les moments "marqueurs"


En communiquant en vidéo de maniÚre réguliÚre, Loïc et Thibaut incarnent, humanisent leur marque. Leur communauté n'achÚte pas juste un produit, ils achÚtent aussi un discours, une maniÚre de voir le monde.


Pour tenir leur communauté au courant de l'actualité de Papa Outang, ils réalisent des vidéos sous forme de "vlog" (blog vidéo). Ils maintiennent ainsi un lien avec leur public, ils créent un climat de confiance. Ces vidéos sont réalisées avec des outils simples, dans des conditions pas toujours idéales, mais l'essentiel est de faire passer le message !



Pour se lancer, Thibaut a dĂ» se forcer un peu !

"Au dĂ©but, se mettre face Ă  la camĂ©ra, c'est assez flippant. Il y a des jours oĂč je n'ai pas envie, je ne suis pas forcĂ©ment Ă  l'aise, et si je pouvais m'en passer, je le ferais. Mais pour toucher un maximum de gens aujourd'hui, je ne peux pas m'en passer."

Le deuxiÚme axe de communication vidéo ce sont des vidéos "marqueurs", réalisées avec l'aide de Guillaume, qui les accompagne dans leur projet. Ces vidéos prennent plus de temps à créer et sont utilisées pour les moments-clés de l'aventure Papa Outang. Lancer la campagne de crowdfunding, les déplacements pour la production de la pùte à tartiner, etc.

Les vidéos demandent de vraies connaissances techniques et prendraient trop de temps à Loïc et Thibaut. Pour ces "marches importantes" du projet, ils ont préféré faire travailler un professionnel de l'image.




Le ton


Vous le remarquerez dans la vidéo en-dessous, la communication de Papa Outang est souvent faite avec un ton plutÎt léger. On parle pourtant d'un problÚme grave, celui de la déforestation, de la mort d'espÚces animales.

Dans les vidéos des débuts, le ton est plus engagé, plus militant, mais Loïc et Thibaut se rendent compte que le grand public n'était pas forcément à l'aise avec cela.


Pour devenir une marque mainstream, il faut aborder l'huile de palme, un truc assez hard, de maniĂšre beaucoup plus douce. Sinon, Ă  un moment, les gens ne vont plus Ă©couter, ils vont passer Ă  la suite.

Face à constat, ils adoptent dans leur communication un "discours plus lisse, plus abordable et innocent". Le message passe mieux mais ils font aussi attention à réussir l'équilibre avec l'excÚs inverse. Compliqué de faire trop de blagues sur un sujet aussi problématique. La petite voisine de Thibaut devient actrice pour les besoins de la marque !



La transparence


Pour Thibaut, un des risques quand on lance un projet engagĂ© comme celui-ci c'est de se faire accuser de greenwashing. Comment le public peut-il s'assurer de l'honnĂȘtetĂ© du projet ? Est-ce que la forĂȘt tropicale ne devient pas un argument marketing comme un autre ?


Papa Outang doit donc ĂȘtre "clean sur toute la ligne" et doit pouvoir le montrer Ă  son public, ĂȘtre totalement ouvert pour rĂ©pondre aux soupçons si il y en a.


Notre objectif est d'ĂȘtre le plus transparent possible avec les gens qui nous suivent, montrer ce qui marche, ce qui ne marche pas, montrer notre cĂŽtĂ© vulnĂ©rable, on demande de l'aide Ă  la communautĂ©.

Pour atteindre cet objectif, la vidéo est parfaite ! Elle permet de rapprocher la communauté des fondateurs qui paraissent trÚs proches, accessibles. La confiance instaurée par la vidéo est un vrai plus pour leur communication.



Les conseils


On l'a vu, Thibaut n'était pas forcément à l'aise pour utiliser la vidéo au début, ça ne lui est pas venu naturellement. Alors, des conseils ?


âšĄïž "Le plus dur c'est de le faire, de se lancer. AprĂšs plus tu le fais, plus t'es Ă  l'aise."


đŸ“± "On peut tous se dĂ©brouiller avec un smartphone"

😀 "C'est pas grave si vous ne faites pas toujours un grand sourire, les gens sont contents de vous entendre parler de sujets importants."


🐝 "Il y a peu de chances que votre vidĂ©o fasse le buzz, donc n'hĂ©sitez pas Ă  vous lancer, il ne faut pas avoir peur."



Aller plus loin


Le projet Papa Outang vous intĂ©resse ? Vous pouvez vous rendre sur leur site pour prĂ©commander votre pĂąte Ă  tartiner. Si le sujet de l'huile de palme et la prĂ©servation de la forĂȘt tropicale vous intĂ©resse, je vous conseille vivement de regarder la chaĂźne Youtube de Chanee, le fondateur de Kalaweit. Il partage trĂšs rĂ©guliĂšrement des vidĂ©os, toujours sous-titrĂ©es en français sur la situation. Du contenu de qualitĂ© !


Posts récents

Voir tout